Intervention dans les Hauts de Seine
Dépannage en urgence
7j/7 et 24h/24
06.17.98.42.42

Garantie décennale

Réparations et installations

Plombier agréé toutes assurances

Le Guide AOZ > Antibélier : éviter les bruits dans les canalisations

Antibélier : éviter les bruits dans les canalisations

Article mis en ligne le 24 avril 2014.


Lors d'une ouverture ou fermeture rapide d'un robinet, une onde de choc se crée et provoque du bruit dans les canalisations. L'antibélier permet d'éviter ces dérangements sonores et de préserver vos installations sanitaires de ce problème.

 

Quand on ouvre ou ferme un robinet ou une vanne rapidement, cela accélère ou ralentit le débit de l'eau à l'intérieur de la canalisation. Ce changement brusque du débit provoque souvent un "coup de bélier" qui est en fait l'onde de choc créée. L'intensité de cette onde de choc dépend de la vitesse à laquelle le robinet a été actionné. Plus cet actionnement est rapide, plus le coup de bélier sera intense. Des études ont révélé que cette onde de choc a une vitesse moyenne de plus de 1000 mètres par seconde.

Quand un robinet est fermé rapidement, l'onde de choc se dirige dans le sens inverse de l'arrivée de l'eau jusqu'à son point de départ. Ces mouvements de liquide entraînent du bruit et des vibrations dans la tuyauterie. Ils peuvent être desfois très forts, ressemblant à des coups de marteau, ce qui peut impliquer beaucoup de dérangement.

Hormis les problèmes de bruit, les coups de bélier entraînent également des ruptures dans la tuyauterie, endommagent les chauffe-eaux, désunissent les raccords et suscitent des dommages sur certaines installations de plomberie. Il est donc important de trouver une solution à ce problème pour que les installations puissent tenir longtemps.

Les coups de bélier ont un remède qui s'appelle l'antibélier. Ils ont pour but d'absorber l'onde de choc dans la tuyauterie. On en distingue deux types : l'antibélier à membrane et l'antibélier à ressort.

L'antibélier à membrane est un bocal constitué de deux compartiments séparés par une membrane en caoutchouc. Le côté lié à la tuyauterie accueille le liquide quand la pression augmente, et l'autre côté contient du gaz. Quand le premier côté absorbe le liquide, ce dernier presse la membrane vers le gaz qui amortit la pression.

L'antibélier à ressort a un principe de fonctionnement semblable à celui à membrane, à la différence que la résistance vient d'un ressort et non pas par du gaz. Son efficacité est un peu moins bonne que l'antibélier à membrane mais il a une plus longue durée de vie.

On installe l'anti-bélier proche du robinet d'arrêt général. Il va amortir les effets coup de bélier et éviter les ondes de choc entraînées par la pression. Il est disposé dans la canalisation aussi bien horizontalement, verticalement ou la tête en bas. Il a pour rôle de créer l'équilibre entre la pression et l'eau, ce qui permet d'éviter le trop plein qui est la cause du phénomène de choc.

Quel anti-bélier choisir ?

Qu'il s'agisse d'un modèle à piston ou à membrane, l'effet sera à peu près le même bien qu'il y aura une différence au niveau de la durée de vie. Le modèle à piston a tendance à tenir moins longtemps du fait que l'air finit tôt ou tard par se mélanger avec l'eau. Pour éviter ce souci, l'anti-bélier devra être purgé à un rythme régulier. Cependant, cette opération de purge est délicate, même si le plombier qui la réalise est très compétent. Le système à membrane, quant à lui, a pour avantage que c'est la membrane qui sépare l'air du liquide. En cas de pression, l'eau se heurte à la membrane et la force à monter et descendre, ce qui évite tout incident. Dans les deux cas, l'action du mécanisme permet de réguler la pression, tout en séparant l'eau de l'air, ce qui permet de diminuer les bruits provoqués par les coups de bélier.